L’idée de faire un lifting est à la fois terrifiante et excitante. C’est une grande décision, qui peut effectivement vous changer la vie, vous redonner confiance en vous et en votre apparence, mais cela n’est pas non plus une décision à prendre à la légère.
Si vous songez à faire un lifting, vous vous posez certainement une foule de questions à propos de cette opération. Quels résultats aurez-vous ? Combien de temps dure la convalescence ? Quels sont les risques ? Ce n’est qu’une partie infime des choses que vous devez savoir avant de décider de réaliser une telle intervention de chirurgie esthétique.
Pour vous apporter des réponses concrètes à toutes les questions que vous pouvez vous poser avant de réaliser un lifting, nous avons interrogé le Dr Mehdi Chennoufi, chirurgien esthétique de renommée en Tunisie.

Dans une interview sous forme de Questions/Réponses, le Docteur Chennoufi nous livre des informations concrètes sur cette intervention, depuis la consultation, jusqu’à la période post-opératoire. A la lecture des réponses du Dr Chennoufi, le lifting n’aura plus de secret pour vous, vous saurez tout ce qu’un patient doit savoir avant de réaliser cette intervention de chirurgie plastique du visage.

AVANT L’OPERATION:

Q: Comment se déroule la consultation ?
R: Avant de rencontrer physiquement mes patients étrangers dans mon cabinet, il y a toute une procédure en ligne à effectuer. Le patient, par le biais d’un formulaire médical, m’envoie toutes les informations médicales nécessaires, ainsi que des photos de son visage et de son cou, de face et des 2 profils, afin que je puisse poser un diagnostic. Des examens médicaux sont également demandés, et contrôlés obligatoirement avant la venue du patient, afin de m’assurer de la faisabilité de l’intervention.
La consultation dans mon cabinet à Tunis a lieu la veille de l’intervention. Elle dure environ 1 heure.

Q : Quel délai s’écoule entre le moment où le patient fait sa demande de diagnostic pour un lifting, et le moment où il se fait opérer?
R : Généralement, les patients font leur demande de diagnostic en ligne dans les 2 mois qui précèdent leur intervention, ce qui leur laisse largement le temps de la réflexion. Durant cette période de réflexion, je suis en contact permanent avec mes patients, par le biais d’une messagerie électronique, et par téléphone. Beaucoup de questions, beaucoup d’angoisses aussi… généralement, ces questions tournent autour des bénéfices que peut apporter un lifting, mais aussi des risques et des complications possibles.Je suis là pour y répondre, le choix final restant bien entendu entre leurs mains.
Au final, à leur arrivée à Tunis, les patients sont prêts psychologiquement pour l’intervention, ils ont eu le temps de la réflexion, et ont eu toutes les réponses aux questions qu’ils se posaient.

Q : Que recommandez-vous aux patients de faire pour se préparer à l’opération ? Dans les quelques jours qui précèdent le lifting ?
R : Un patient qui va être opéré doit être en bonne santé. Ce que je leur demande, c’est de bien se nourrir, de bien dormir, d’éviter de boire de l’alcool, et de fumer. S’ils suivent un traitement médical, je leur demande de m’en informer, car certains médicaments peuvent être une contre-indication à une opération chirurgicale.
Il est également demandé au patient d’être à jeun (ni boire, ni manger) 8 heures avant l’intervention.

LE JOUR DE L’INTERVENTION:

Q : Que se passe t-il avant l’opération ?
R : Le patient est installé dans une chambre individuelle à la clinique. Une infirmière prend note des informations médicales (pression sanguine, température, poids, etc.), et remet au patient une blouse stérile qu’il doit porter pour l’opération. Le médecin anesthésiste contrôle tous les examens médicaux et s’assure que le patient est en bonne santé physique.
Quant à moi, je revois mes patients dans leur chambre avant l’opération, et discute avec eux des deniers détails (souvent minimes) de l’intervention. J’effectue mes dernières préparations : des marquages au feutre, tant que le patient est encore éveillé dans sa chambre. Ensuite, le patient est amené au bloc opératoire par les infirmières.

Q : Que doivent apporter les patients le jour de l’intervention ?
R : Des vêtements confortables, un nécessaire de toilette, de la lecture, ou tout ce qui lui permet de passer le temps, le séjour à la clinique après un lifting étant de 2 ou 3 jours.

Q : A quel moment l’anesthésie est-elle administrée ? En combien de temps agit-elle ?
R : L’anesthésie est administrée par voie intra-veineuse sur le dos de la main. Avant cette injection principale, on administre au patient un léger anesthésiant pour le relaxer et mieux le préparer à l’anesthésie générale. Une fois injectée, l’anesthésie prend effet dans les 5 à 10 secondes et l’opération chirurgicale peut commencer.Le patient reprend connaissance en salle de réveil, une fois l’opération terminée.

Q : Combien de temps dure l’opération ?
R : Tout dépend du type de lifting, et de la complexité de l’intervention. Cela varie beaucoup selon les patients. Généralement, pour un lifting « simple », il faut compter 2 heures. En revanche, lorsque le lifting est accompagné d’autres actes de chirurgie esthétique, tels qu’une blépharoplastie, un lipofilling, ou encore une liposuccion du cou, cela peut prendre plus de temps, jusqu’à 3 ou 4 heures.

Q : Que se passe t-il pendant l’intervention ?
R : Les cas de lifting sont trop complexes pour décrire avec précision chaque acte chirurgical. Pour simplifier, généralement, des incisions sont faites à l’arrière de l’oreille, ce qui me permet d’accéder au visage, au cou, et au front. L’intervention consiste à manipuler, retendre, et repositionner toute cette zone. Les détails du déroulement d’un lifting et des zones qui seront traitées sont discutés en pré-opératoire avec chaque patient.

Q : Comment sont faites les sutures ?
R : Le plus important pour un lifting, c’est que les sutures soient refermées sans tension, pour favoriser une bonne cicatrisation et pour que le visage ne soit pas trop tendu. J’utilise une combinaison de fils résorbables et non-résorbables ; ceux-ci disparaissent dans la semaine post-opératoire qui suit.

Q : Comment la tête est-elle bandée ?
R : Un bandage est placé autour de la tête et sous le menton. Il est rembourré et permet de maintenir une certaine pression pour éviter les eodèmes et les limiter les ecchymoses. Le bandage ne doit pas être trop serré, doit être confortable pour le patient, et est généralement retiré le lendemain de l’intervention.

Q : Comment prévenir l’infection ?
R : Pendant l’intervention, une dose unique d’antibiotiques est injectée au patient. Un traitement antibiotique peut aussi être prescrit en post-opératoire.

Q : Comment lutter contre les douleurs post-opératoires ?
R : Par la prise de comprimés tels que du paracétamol, et des anti-inflammatoires.

APRES L’INTERVENTION :

Q : Combien de temps doit-on rester à la clinique après un lifting ?
R : La surveillance médicale en clinique après un lifting est généralement de 2 nuits. Par la suite, une infirmière se déplace quotidiennement à l’hôtel où le patient se trouve, pour assurer les soins post-opératoires nécessaires.

Q : Quand le bandage est-il retiré ?
R : Le bandage est retiré lorsque le patient est à la clinique. Lors de sa sortie de la clinique, on pose un pansement plus léger qui sera porté par le patient pendant quelques jours, toujours pour éviter le gonflement. Le changement de pansement à l’hôtel est assuré par une infirmière.

Q : Quelles douleurs après un lifting ?
R : Le lifting n’est pas une intervention particulièrement douloureuse, le niveau de douleur est relativement faible.

Q : Combien dure la convalescence après un lifting ?
R : La première semaine, généralement les patients restent à l’hôtel, et ne sortent pas. C’est l’idéal pour un repos post-opératoire.Une aubaine pour nos patients étrangers pour bien récupérer de leur lifting.
Dès la 2ème ou 3ème semaine, le patient peut reprendre ses activités normales, en sachant qu’il faut plusieurs semaines pour un rétablissement complet.
Je conseille à mes patients qui ont un événement spécial (mariage, anniversaire, fête, voyage) de faire leur lifting au moins 2 mois à l’avance.

Q : Quelles sont les activités à éviter en post-op ?
A : Tout ce qui peut faire monter la pression artérielle : porter des charges lourdes, faire du sport, etc. Ceci dans le but d’éviter les saignements et faciliter la cicatrisation.

Q : Quels sont les symptômes post-opératoires normaux et/ou anormaux ?
R : Il est normal d’avoir une sensation d’oppression de temps en temps, ainsi que des douleurs dans les muscles lors de la mastication, mais généralement cela s’améliore de jour en jour.
Il est tout à fait normal de ressentir une insensibilité à l’arrière de l’oreille, qui peut mettre plusieurs mois avant de disparaître. De même qu’il est tout à fait normal d’avoir des ecchymoses sur tout le visage, celles-ci pouvant être facilement dissimulées sous un fond de teint.
En revanche, toute gonflement, surtout s’il ne concerne qu’un seul côté, est anormal, et pourrait signifier un hématome qui aurait besoin d’être résorbé. De même, toute douleur inhabituelle, ou croissante, doit être signalée rapidement.

Q : Quels conseils pouvez-vous donner à toute personne envisageant un lifting ?
R : Le meilleur conseil que je puisse donner aux patients désirant réaliser un lifting est d’avoir des désirs réalistes. Je veux dire par là qu’un lifting ne peut pas corriger totalement les effets du vieillissement mais permet seulement d’avoir une apparence plus jeune.
Les patients doivent également veiller à choisir un chirurgien esthétique ayant réalisé un certain nombre de liftings, c’est à dire ayant l’expérience nécessaire. Le lifting est une intervention de chirurgie esthétique très complexe, qui exige un certain degré de technicité pour être réussi. Et un lifting réussi, c’est un lifting naturel, en ce sens que le patient doit paraître plus jeune, mais sans que l’on se doute qu’il soit passé par le bistouri.
Enfin, j’encourage les patients à entrer en contact avec d’autres patients opérés, de façon à bien se renseigner sur le chirurgien ou la clinique qu’il aura choisi pour cette intervention, et réaliser ainsi leur lifting en toute sécurité.