Avec l’explosion d’internet, une quantité astronomique d’informations circulent sur la chirurgie esthétique. Forcément alors naissent de fausses informations, qui finissent par se transformer en mythes très répandus.

Nous avons relevé pour vous les 10 mythes les plus courants sur la chirurgie esthétique :

 

1 – On peut tout transformer et obtenir grâce à la chirurgie esthétique.

FAUX : Seulement 9 patients sur 10 ont une requête recevable par le chirurgien esthétique qu’ils viennent consulter. La chirurgie esthétique ne peut pas tout corriger, il existe des limites physiques qui ne peuvent pas permettre certaines interventions de chirurgie esthétique, ou qui limitent le résultat obtenu.

 

2 – La chirurgie esthétique est hors de prix, inaccessible.

FAUX : Grâce au tourisme médical, la chirurgie esthétique s’est démocratisée, et permet à de nombreux patients européens, canadiens, américains ou autres de se rendre à l’étranger pour effectuer leur intervention de chirurgie esthétique à bas prix.

La Tunisie est un bel exemple de réussite puisqu’elle regorge de chirurgiens esthétiques compétents qui opèrent des milliers de patients européens chaque année.

 

3 – Une liposuccion permet de perdre du poids.

FAUX : Une liposuccion permet de remodeler la silhouette, et de se débarrasser de certaines surcharges graisseuses. Elle permet d’améliorer les contours de la silhouette.

Sur une personne en surpoids, la liposuccion n’aura pas, ou peu d’effet visible.

Après une liposuccion, des exercices réguliers sont recommandés pour stabiliser le résultat et éviter de prendre du poids. Au risque de voir s’installer des amas graisseux dans d’autres zones.

 

4 – Les implants mammaires empêchent l’allaitement.

FAUX : Une femme ayant procédé à une augmentation mammaire par implants peut tout à fait allaiter sans aucun risque pour le bébé.

 

5 – Les cicatrices dues à la chirurgie esthétique sont disgracieuses.

FAUX : Les cicatrices d’une augmentation mammaire sont dissimulées sous le pli mammaire ou autour de l’aréole.

Les cicatrices d’un lifting sont cachées derrière l’oreille.

Les cicatrices d’une abdominoplastie sont dissimulées sous le bikini.

Les cicatrices d’une greffe de cheveux FUT ou FUE sont dissimulées sous les cheveux.

 

6 – L’injection de toxine botulique s’appelle le Botox.

FAUX : Botox© est une marque, tout comme Frigidaire© ou Kleenex©.

D’autres marques de produits d’injection de toxine botulique existent, comme Dysport© ou Xeomine©.

 

7 – La chirurgie esthétique est destinée aux femmes.

FAUX : C’était peut-être vrai il y a quelques années, mais plus maintenant.

Aujourd’hui, l’ ASAPS (American Society for Aesthetic Plastic Surgery) relève une augmentation de 273% des interventions de chirurgie esthétique réalisées par les hommes, entre 1997 et 2013.

 

8 – Les implants mammaires doivent être remplacés tous les 10 ans.

FAUX : 10 ans, c’est souvent  le nombre d’années durant lesquelles le fabriquant de prothèses mammaires garantit son produit.

Cela ne veut pas dire qu’il faut les absolument les changer au bout de 10 années. Les implants mammaires peuvent être gardés même 20 ans s’ils sont en bon état. Un examen radiographique régulier permet de contrôler cela.

 

9 – Les implants mammaires causent ou augmentent le risque de cancer du sein.

FAUX : Plusieurs études* (dont certaines ont un recul de près de 30 ans) ont montré que   les femmes porteuses de prothèses mammaires ne présentaient pas plus de risque de cancer du sein. que les autres.

 

10 – Un lifting ne dure que 10 ans.

FAUX : Un patient réalisant un lifting gagne en apparence 10 ans d’âge (au moins).

10 années plus tard, ce patient aura vieilli, et présentera donc forcément des signes de viellissement cutané.

Mais on lui donnera toujours au minimum 10 ans de moins que son âge réel.

 

 

*1- Plast Reconstr Surg. 2003 Feb;111(2):723-32; discussion 733-4.
2 – Arch Intern Med. 2001 Apr 9;161(7):973-9
3 – Int J Cancer. 2000 Oct 15;88(2):301-6.
4 – Cancer Causes Control. 2000 Oct;11(9):819-27.
5 – J Long Term Eff Med Implants. 2002;12(4):271-9.
6 – Int J Cancer. 2006 Feb 15;118(4):998-1003.
7 – Informations relatives aux implants mammaires – Afssaps – 9 janvier 2004