La liposuccion en 10 questions

 

  • Perdre du poids grâce à la liposuccion, est-ce réaliste ?

« La lipoaspiration, ou liposuccion, n’est pas un moyen pour perdre du poids, mais une technique pour affiner la silhouette.Elle n’est pas indiquée chez les patients obèses ou en surpoids important, elle est indiquée chez les patients présentant des localisations graisseuses appelées lipoméries, résistantes à l’activité physique et à une hygiène alimentaire. D’ailleurs les meilleurs résultats apparaissent chez ce type de patients dont le poids est aux alentours de la normale voir en léger surpoids. Après une lipoaspiration la perte de poids est amorcée par deux effets: un effet mécanique, par la quantité de graisse retirée et un effet métabolique: l’organisme brûle plus rapidement les graisses et les adipocytes diminuent leur capacité de stockage. »

  • Peut-on traiter toutes les zones du corps ?

« On ne peut pas traiter toutes les zones du corps; en effet il existe des localisations difficiles comme les faces internes des bras, la partie supérieure du dos, la face antérieure des cuisses, les mollets, et les chevilles. »

  • Combien de graisse peut-on arriver à retirer au cours d’une intervention de liposuccion ?

« La quantité maximale qu’on peut retirer est de 4 à 5 litres à condition que le taux d’hémoglobine et l’état général et les antécédents des patients le permettent. Au delà de ces quantités de graves complications peuvent arriver: anémie sévère, chute importante de la tension artérielle, phlébite. »

  • Est-ce douloureux ?

« Les suites d’une lipoaspiration sont moyennement douloureuses les premiers jours de l’intervention : sur une échelle de 0 à 10, la cotation moyenne est de 4 les premiers jours, et s’annule au bout de dix jours. »

  • Quand peut-on apprécier le résultat ?

« Après une lipoaspiration, il existe des oedèmes et des bleus qui persistent en général trois semaines. Des drainages lymphatiques pratiqués par un kinésithérapeute sont fortement recommandés à partir du sixième jour post opératoire , leur but est de faire disparaitre les oedèmes et aider à l’obtention du résultat.Ce dernier sera atteint au bout de cinq à huit semaines. »

  • Est-ce une opération qui nécessite une hospitalisation ?

« Une hospitalisation d’une à deux nuitées est recommandée après l’intervention, une surveillance post opératoire en milieu médical est de rigueur. »

  • Quand peut-on reprendre une activité professionnelle?

« L’activité professionnelle pourra être reprise au bout d’une semaine de repos, si la profession nécessite un effort physique , cette période peut atteindre les deux semaines. »

  • Quand peut-on reprendre le sport?

« Le sport peut être repris au bout de trois à quatre semaines. »

  • Quels sont vos conseils pour optimiser les résultats ?

« Pour optimiser le résultat deux règles fondamentales: une activité physique régulière , et une hygiène alimentaire. Mais cela ne veut pas dire régime draconien, car ces derniers sont pourvoyeurs d’écarts de poids importants ce qui est nuisible au résultat. »

  • Des recommandations particulières pour nos patient(e)s venu(e)s de l’étranger pour réaliser une liposuccion ?

« Pour les patientes qui viennent de l’étranger: un bilan sanguin doit être fait et communiqué avant leur arrivée pour valider l’indication, et palier à une éventuelle anémie. Je leur conseille également de ne pas concevoir la lipoaspiration comme un moyen de perte pondérale mais comme une sculpture de la silhouette.Enfin il faut prévoir une période de repos à leur retour chez eux, et d’entrer en contact avant même leur arrivée avec un kinésithérapeute pour organiser les drainages lymphatiques. Ces derniers doivent être entrepris huit jours après l’intervention. »